Syrie: des hackers pro-régime piratent le site de recrutement des Marines américains

03/09/13 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Source: Le Vif

Des pirates informatiques soutenant le régime de Bachar al-Assad ont attaqué le site internet des Marines américains, appelant les soldats à désobéir en cas d'envoi de troupes en Syrie.

Syrie: des hackers pro-régime piratent le site de recrutement des Marines américains

© Reuters

Des pirates informatiques favorables au régime syrien ont posté des messages sur le site de recrutement des Marines américains, appelant les soldats à défier les ordres du président américain Barack Obama.

Appel à la désobéissance

Les hackers ont publié des photos de personnes en uniformes américains brandissant des pancartes manuscrites disant qu'ils ne combattraient pas pour Al-Qaïda en Syrie. "Obama est un traitre qui veut mettre vos vies en danger pour sauver des rebelles d'Al-Qaïda", indique le message selon une capture d'écran du Wall Street Journal.

Le corps des Marines américains a confirmé cette intrusion mais a précisé que le site visé, Marines.com, portail de recrutement des Marines, était revenu à la normale. Le site "Marines.com lui-même n'a pas été mis en danger", a déclaré le capitaine Eric Flanagan dans un communiqué.

Le site "fonctionne maintenant normalement et nos équipes surveillent activement la situation et se préparent à atténuer les effets d'une éventuelle nouvelle attaque", a-t-il ajouté.

Une nouvelle action de l'Armée électronique de Syrie

Le corps des Marines n'a pas pu confirmer qui étaient les auteurs de ces dégradations, mais l'organisation Armée électronique de Syrie a revendiqué sa responsabilité, selon des informations de presse. L'organisation avait déjà revendiqué de récentes opérations de piratage informatique contre le New York Times, The Washington Post et d'autres sites.

Cette opération contre le corps des Marines intervient après l'annonce du président Obama qu'il voulait lancer une action militaire contre le régime syrien à titre de sanction pour l'usage d'armes chimiques contre son propre peuple.


Nos partenaires