Syrie: des "forces spéciales américaines" sur le front au côté des kurdes

26/05/16 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Afp

Des forces américaines déployées en Syrie sont présentes sur le front au côté des combattants kurdes qui mènent une offensive dans la province de Raqa contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI), selon des commandants kurdes et un correspondant de l'AFP sur place.

Syrie: des "forces spéciales américaines" sur le front au côté des kurdes

© Reuters

Les militaires américains se trouvaient mercredi dans le village de Fatsa dans le nord de la province de Raqa après sa reprise à l'EI, au second jour de l'assaut lancé par les forces kurdes et arabes contre l'organisation djihadiste.

Un photographe de l'AFP a vu une vingtaine de soldats américains dans ce village situé à 55 km au nord de la ville de Raqa, principal fief de l'EI en Syrie et il les a entendus communiquer entre eux en anglais.

Des commandants des Forces démocratiques syriennes (FDS) formées principalement de combattants kurdes, ont confirmé la présence des soldats américains.

Un combattant des FDS qui a requis l'anonymat a assuré à l'AFP qu'il s'agit de membres des "forces d'opérations spéciales américaines", qui assurent aux alliés des Etats-Unis un soutien en formation et entraînement. "C'est pour cela que vous ne pouvez pas photographier toutes leurs opérations".

Plusieurs militaires américains ont été vus par le correspondant de l'AFP monter sur le toit de la bâtisse en portant des missiles anti-chars.

Les forces kurdes sont soutenues par les frappes aériennes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis dans leur offensive lancée mardi dans le nord de la province de Raqa, dans le nord-est de la Syrie en guerre.

Mais il n'est pas clair si les soldats américains prennent part au combat ou s'ils agissent seulement en tant que conseillers et experts militaires, telle que leur mission a été définie par leur état-major.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole militaire de la coalition internationale, le colonel américain Steve Warren, a répété la position américaine selon laquelle "des conseillers américains se trouvent dans le nord de la Syrie pour conseiller et assister les FDS".

Quelque 250 militaires américains devraient compléter les rangs des dizaines de membres des forces spéciales déployés dans le nord syrien depuis des mois et entraînant les combattants kurdes face à l'EI.

En savoir plus sur:

Nos partenaires