Syrie : des armes chimiques ont été utilisées, selon les Etats-Unis

26/04/13 à 08:12 - Mise à jour à 08:12

Source: Le Vif

Des armes chimiques ont été utilisées en Syrie à petite échelle, a déclaré le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel ce jeudi.

Syrie : des armes chimiques ont été utilisées, selon les Etats-Unis

© Image Globe

Les Etats-Unis pensent que le régime syrien a utilisé des armes chimiques, a déclaré le secrétaire américain à la défense Chuck Hagel à Abou Dhabi, ce jeudi. Il a toutefois ajouté que ces renseignements n'étaient pas encore "suffisants".

"Notre communauté du renseignement a conclu, avec différents degrés de certitude, que le régime syrien avait utilisé des armes chimiques à petite échelle en Syrie", a expliqué la porte-parole du Conseil de sécurité nationale, Caitlin Hayden, peu après que le secrétaire à la Défense Chuck Hagel eut révélé cette information.

"Etant donné les enjeux, et ce que nous avons appris de notre propre expérience, les évaluations du renseignement ne sont pas suffisantes à elles seules. Seuls des faits dignes de foi et recoupés qui nous apporteront un certain degré de confiance guideront notre processus de prise de décision, et renforceront notre influence à la tête de la communauté internationale", a souligné Caitlin Hayden.

L'évaluation de la communauté du renseignement américain est "fondée en partie sur des prélèvements" sur des personnes, a révélé la porte-parole du NSC, le cabinet de politique étrangère du président Barack Obama. Nos critères de preuves doivent être fondés sur ces évaluations du renseignement, au moment où nous cherchons à établir des faits dignes de foi et recoupés", a-t-elle insisté. "Par exemple, la chaîne de transmission (des échantillons) n'est pas claire, donc nous ne pouvons pas confirmer comment l'exposition (au sarin) a eu lieu".

"Ligne rouge"

Le 20 mars, le président Obama avait assuré qu'un recours à ces armements constituerait une "une grave et tragique erreur" pour Bachar el-Assad, et qu'un tel développement "change(rait) la règle du jeu". Il avait aussi réitéré que l'usage d'armes chimiques constituait une "ligne rouge" à ne pas franchir pour Damas.

Les rumeurs grandissantes d'utilisation d'armes chimiques par Damas, venant désormais de proches alliés des Etats-Unis, font croître la pression sur le président Barack Obama. Or, mardi, le chef du département de recherche et d'analyse au sein de la division du renseignement de l'armée israélienne, le général Itaï Brun, a assuré qu'"Assad utilisait des armes chimiques en Syrie", évoquant "apparemment du sarin" sur la base de photos prises sur place.

Et le 12 avril, des diplomates à l'ONU avaient signalé qu'il existait des "preuves solides" que des armes chimiques avaient été utilisées au moins une fois dans le conflit syrien.

De leur côté, les Britanniques et les Français avaient soumis une lettre au Secrétaire général de l'ONU le 21 mars pour "attirer l'attention sur les récentes accusations sur l'usage d'armes chimiques en Syrie, en provenance de plusieurs sources".

Le régime de Bachar el-Assad reconnaît posséder d'importants stocks d'armes chimiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires