Syrie : Bachar el-Assad a-t-il quitté Damas ?

19/07/12 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Le Vif

C'est le flou autour du président syrien Bachar el-Assad. Les rumeurs sont de plus en plus nombreuses et il est difficile de déterminer sa position exacte.

Syrie : Bachar el-Assad a-t-il quitté Damas ?

© Reuters

Selon l'agence Reuters qui site des sources de l'opposition, Bachar el-Assad aurait quitté Damas pour Lattaquié, une ville côtière de Syrie, où il possède un palais qui lui servait autrefois pour ses affaires. De là, il serait en train de piloter une réponse à l'assassinat d'au moins trois de ses principaux lieutenants, selon des sources de l'opposition et un diplomate.

Selon Ziad Nadjed, un spécialiste de la Syrie interrogé par L'Express.fr, "si el-Assad quitte Damas, cela ne signifie pas qu'il se rend. C'est qu'il se replie pour mieux rassembler ses forces."

Selon L e Figaro, il se trouverait actuellement dans son bureau à Damas.

Selon un réfugié syrien en contact avec des opposants à Damas que nous avons interrogé, Bachar al-Assad se trouverait soit à l'hôpital de Damas il serait en train de se faire soigner, soit à la base militaire russe de Tartous pour préparer son départ.

Différentes rumeurs se sont également propagées mercredi sur l'endroit où se trouvent la femme et les trois enfants du dirigeant syrien Bachar Al-Assad. Frank Gardner, de la BBC, explique que la première dame, Asma Al-Assad, pourrait avoir pris la fuite pour Moscou.

De violents affrontements à Damas

Selon ce réfugié syrien, 7000 soldats de l'Armée Libre Syrienne seraient en train de combattre le régime dans les rues de Damas.
Selon Reuters, des affrontements éclatent près du siège du gouvernement syrien à Damas. Des centaines d'habitants fuient les violents combats et les bombardements de certains quartiers de Damas, selon une ONG, au moment où l'armée demandait aux résidents de s'éloigner des zones d'affrontements, assure une source de sécurité dans la capitale. "Ces combats d'une extrême violence devraient se poursuivre pendant les prochaines 48 heures pour nettoyer Damas des terroristes avant le début du ramadan", mois de jeûne musulman qui commence vendredi, a indiqué une ONG.

Sur son site internet, Le Monde publie des vidéos amateurs des combats qui se déroulent en ce moment dans les rues de Damas.
D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), un mouvement d'exode de "centaines de personnes" a été observé dans plusieurs quartiers.

"Le régime commence à distribuer à ses hommes de quoi se protéger contre les armes chimiques", affirme Nabil, habitant de Damas, sur France Info. De son côté, le chef des observateurs de l'ONU, le général Robert Mood, a affirmé jeudi que la Syrie n'était "pas sur la voix de la paix".
Il a également annoncé son départ de Syrie, tout en appelant à une action concertée du Conseil de sécurité de l'ONU pour mettre un terme aux violences. Le vote qui devait avoir lieu mercredi a été repoussé à ce jeudi.

Le Vif.be, M.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires