Super typhon Haiyan : la Belgique va envoyer l'équipe B-Fast aux Philippines

10/11/13 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

La Belgique va envoyer l'équipe d'intervention rapide B-Fast (Belgian First Aid and Support Team) aux Philippines, touchées par le puissant typhon Haiyan, a confirmé dimanche matin le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'agence de presse Belga. Une trentaine de membres de l'équipe doivent décoller dimanche de l'aéroport de Melsbroek.

Super typhon Haiyan : la Belgique va envoyer l'équipe B-Fast aux Philippines

© Image Globe

La Belgique a décidé dimanche matin, à la demandes des autorités philippines, d'envoyer son équipe d'intervention rapide B-Fast sur place. Elle sera chargée de mettre en place un poste chirurgical avancé et d'installer une station de purification de l'eau, a expliqué Didier Reynders.

"Il a été décidé d'envoyer aujourd'hui encore (dimanche, ndlr) une équipe de B-FAST aux Philippines. Cette équipe sera composée d'une quarantaine de personnes, pour la plupart du personnel médical", ont détaillé les Affaires étrangères dans un communiqué officiel. L'équipe B-FAST fournira un hôpital de campagne et un module de purification d'eau.

Elle restera au maximum 10 jours sur place, ont encore assuré les Affaires étrangères. Le SPF Défense, lui, met à disposition de la mission un A330 afin d'assurer un transport direct vers la zone touchée.

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders "espère que l'aide de la Belgique permettra de rencontrer, du moins en partie, les besoins les plus urgents de la population touchée. Il exprime par ailleurs ses sincères condoléances aux familles et amis des victimes et au gouvernement philippin", ont conclu les Affaires étrangères.

Par ailleurs, des contacts sont actuellement pris avec d'autres pays et organisations, notamment la France, la Commission européenne ou l'ONU, qui pourraient également envoyer du personnel et/ou du matériel à destination des Philippines à bord de l'A330 de la Défense belge. Une première réunion de l'équipe de B-Fast a eu lieu ce dimanche matin et la teneur de l'intervention sera adaptée en fonction des demandes et actions de mobilisation des autres acteurs, a précisé le ministre belge des Affaires étrangères.

"Nos premières pensées vont bien évidemment aux victimes et aux familles des victimes, à qui nous présentons toutes nos condoléances", a ajouté Didier Reynders.

Les Affaires étrangères belges ont par ailleurs également décidé d'ouvrir dimanche un centre d'appel de crise, n'ayant pas encore réussi dimanche matin à entrer en contact avec un peu moins d'une centaine de Belges présents aux Philippines. Parmi eux, 36 vivent dans les zones dévastées par le typhon Haiyan, a précisé dimanche midi Didier Reynders, mais les communications étant très difficiles, il est pour l'instant impossible de dire si ces personnes ont été blessées ou non.

Près de 800 Belges vivent de façon permanente aux Philippines, touchées par le violent typhon Haiyan, qui aurait fait plus de 10.000 morts et 2.000 disparus selon le dernier bilan des autorités philippines.

Nos partenaires