Suite à la décision de la Corée du Nord, L'UE salue une "étape positive" qui "doit mener à la dénucléarisation"

21/04/18 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Belga

L'Union européenne a salué "une étape positive, attendue depuis longtemps", après l'annonce faite par le leader nord-coréen Kim Jong Un de la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux de Pyongyang.

Suite à la décision de la Corée du Nord, L'UE salue une "étape positive" qui "doit mener à la dénucléarisation"

Federica Mogherini © REUTERS/Yvers Herman

TENSIONS AVEC LA CORÉE DU NORD

ID:

92990206

AUTHOR:

Jürgen Gevaert

BRUSSEL 21/04/2018 12:07 (AFP/BELGA)

L'annonce, dont Washington et Pékin se sont aussi félicités, marque la volonté de Pyongyang de "respecter ses obligations internationales" et de se conformer notamment aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, a écrit dans un communiqué la représentante de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini. "Cette étape longtemps attendue doit conduire à la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible" de la Corée du Nord. Elle ajoute espérer que les prochaines rencontres entre les numéros un américain, nord et sud-coréens puissent déboucher sur "des résultats supplémentaires, concrets". L'annonce de Kim Jong Un intervient moins d'une semaine avant la rencontre prévue entre lui et le président sud-coréen Moon Jae-in, qui préfigure un sommet historique qui devrait avoir lieu entre MM. Kim et Trump, en principe début juin. La Corée du nord a annoncé samedi la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux ainsi que la fermeture de son site d'essais atomiques. "A partir du 21 avril, la Corée du Nord va cesser ses essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux", a dit M. Kim, qui a jugé que le site d'essais nucléaires de Punggye-ri, dans le nord du pays, a "rempli sa mission", selon ses propos cités par l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Le Nord va fermer le site "afin de prouver son engagement à suspendre les essais nucléaires", a ajouté KCNA, citant le dirigeant nord-coréen, qui n'a toutefois pas évoqué le démantèlement de son arsenal, qualifié d'"épée chérie" protégeant le pays. L'UE a imposé une série de sanctions contre la Corée du Nord à la suite de ses programmes d'armement nucléaire et balistique. L'Union entretient néanmoins des relations diplomatiques avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC, nom officiel de la Corée du Nord) depuis 2001, tout comme la plupart de ses Etats membres. Sept d'entre eux disposent d'ambassades à Pyongyang (Allemagne, Bulgarie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède). (EXT, POL, GEJ, FMA, fr)

Keywords:

BRIEF/DIPLOMATIE/COREE N./ENERGIE/EUROPE/NUCLÉAIRE

Nos partenaires