Suède : la princesse héritière Victoria accusée de corruption

10/08/10 à 07:54 - Mise à jour à 07:54

Source: Le Vif

Plusieurs plaintes pour corruption ont été déposées contre la princesse héritière de Suède, Victoria, et son mari, le prince Daniel. En cause : des cadeaux que les deux époux ont acceptés de la part d'un homme d'affaires, Bertil Hult. Notamment l'usage de son jet privé et de son yacht pendant leur voyage de noces.

Suède : la princesse héritière Victoria accusée de corruption

© EPA

Au moins trois plaintes ont été déposées contre la princesse héritière de Suède, Victoria, pour corruption, une affaire liée à des cadeaux qu'elle et son mari, le prince Daniel, ont acceptés après leur mariage le 19 juin dernier, ont rapporté des médias lundi.

"Des plaintes ont été déposées et je prendrai connaissance de l'affaire la semaine prochaine", a annoncé le procureur chargé de la lutte anti-corruption, Gunnar Stetler, au quotidien Expressen,ajoutant qu'il devait maintenant décider de l'éventuelle ouverture d'une enquête préliminaire.

Ces plaintes sont liées aux cadeaux que les deux époux ont acceptés de la part d'un homme d'affaires, Bertil Hult, notamment l'usage de son jet privé et de son yacht pendant leur voyage de noces, selon plusieurs médias. Ces cadeaux seraient évalués à plusieurs millions de couronnes (des centaines de milliers d'euros ou de dollars).

Ces informations surviennent un jour après que Peter Wolodarski, le principal éditorialiste du journal de référence suédois, Dagens Nyheter, a lancé une attaque contre la princesse pour avoir accepté ces faveurs : "Il est étonnant que l'héritière de la couronne de Suède accepte qu'un milliardaire suédois lui offre un moyen de transport et un toit pendant sa lune de miel, alors que cette même personne peut être intéressée (pour ses affaires) à obtenir en retour le paiement de ses faveurs."

Le palais royal a affirmé que la princesse n'avait rien fait de répréhensible : "Il s'agit d'un voyage privé et d'un cadeau de mariage d'un vieil ami de la famille royale", a déclaré à l'agence de presse TT une porte-parole de la cour, Ulrika Naesholm.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires