Sous-marin recherché en mer Baltique: La Haye dément toute implication

20/10/14 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Belga

L'armée néerlandaise a démenti lundi que le mystérieux sous-marin recherché par la Marine suédoise en mer Baltique lui appartenait après les affirmations en ce sens du ministère russe de la Défense.

Sous-marin recherché en mer Baltique: La Haye dément toute implication

© Reuters

"Le sous-marin néerlandais n'est pas impliqué et nous ne sommes pas impliqués dans les opérations de recherche" menées par l'armée suédoise, a déclaré à l'AFP la porte-parole du ministère néerlandais de la Défense, Marnoes Visser.

"Nous avons participé à un exercice avec la Suède et plusieurs bâtiments, mais il s'est terminé mardi, la semaine dernière", a ajouté Mme Visser, précisant que le sous-marin Bruinvis s'était rendu ensuite à Tallin où il se trouvait ce week-end. Un peu plus tôt, une source au sein du ministère russe de la Défense cité par l'agence Interfax avait "recommandé" à Stockholm de demander "des renseignements au commandement des forces navales des Pays-Bas". "C'est un sous-marin à propulsion diesel-électrique néerlandais Bruinvis qui effectuait la semaine dernière" des exercices, "y compris des retours d'urgence à la surface, à proximité immédiate de Stockholm", avait ajouté cette source.

Le sous-marin est entré vendredi dans le port de Tallinn, la capitale d'Estonie, et "reprendra probablement son chemin aujourd'hui" pour revenir aux Pays-Bas, avait-elle encore affirmé. Samedi soir, l'armée suédoise a déclenché une opération militaire d'ampleur avec plus de 200 hommes, des bateaux furtifs, des dragueurs de mines et des hélicoptères, qui ont fouillé une zone de la mer Baltique d'environ 50 kilomètres après des informations sur une "activité sous-marine étrangère" au large de Stockholm et la publication de la photo d'un mystérieux "vaisseau étranger".

La Russie a démenti dimanche les informations de la presse suédoise selon lesquelles les forces armées suédoises recherchaient un sous-marin russe endommagé au large de Stockholm. Le contre-amiral suédois Anders Grenstad a également démenti les informations de la presse suédoise.

Nos partenaires