Soudan : sécession presque certaine

17/01/11 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

"La sécession semble pratiquement certaine", a affirmé le Centre Carter, qui a surveillé le référendum d'indépendance du Sud-Soudan, réalisé du 9 au 15 janvier. Le Centre, ainsi que les observateurs de l'UE, soulignent le succès du scrutin, dans sa participation comme dans son respect des normes internationales.

Soudan : sécession presque certaine

© Reuters

Le Centre Carter a affirmé que la sécession semblait "pratiquement certaine" et a jugé le scrutin "globalement conforme aux normes internationales"."Selon les premières informations concernant les résultats du décompte, il semble pratiquement certain que les résultats sont en faveur d'une sécession", affirme le Centre.

La chef des observateurs de l'UE, Véronique de Keyser, a pour sa part qualifié le référendum de "pacifique et crédible", lors d'une conférence de presse à Khartoum. "Si je devais résumer la conduite du référendum, je dirais: le vote était libre et pacifique, avec une participation écrasante", a-t-elle ajouté.

Mme de Keyser a salué "le leadership politique courageux" dont ont fait preuve les partis au pouvoir du Nord comme du Sud et dit être "persuadée que la libre volonté du peuple soudanais serait respectée".

Le Soudan sous l'oeil international

La mission d'observation de l'UE a déployé 110 observateurs pour le référendum et effectué plus de 1.260 visites à 800 bureaux de vote dans le Nord et le Sud-Soudan. D'autres organismes internationaux ont également supervisé le scrutin, notamment l'Union africaine et la Ligue arabe.

Selon la commission référendaire, plus de 3,25 millions d'électeurs sur les quatre millions inscrits ont participé au référendum qui s'est déroulé, contre toute attente, dans le calme. Des résultats définitifs sont attendus dans la première moitié de février.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires