Soudan du Sud : 13 morts dans de nouvelles violences intertribales

16/01/12 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Le Vif

Treize personnes ont été tuées lors d'une nouvelle attaque de voleurs de bétails dans l'Etat de Jonglei, au Soudan du Sud, portant à près d'une centaine le nombre de morts en une semaine dans des règlements de compte entre ethnies rivales dans cette région orientale très pauvre du nouvel Etat africain.

Soudan du Sud : 13 morts dans de nouvelles violences intertribales

© Image Globe

"Treize personnes ont été tuées dans l'attaque et quatre blessées" dans la nuit de vendredi à samedi dans un village près de Waat, dans la région de Nyirol, a indiqué à l'AFP au téléphone le gouverneur de l'Etat de Jonglei, Kuol Manyang. Le responsable a ajouté n'avoir été informé que dimanche de ces nouvelles violences, en raison des mauvaises communications dans ce vaste Etat du Soudan du Sud, indépendant depuis juillet dernier.

81 personnes membres de l'ethnie des Lou Nuer, selon un dernier bilan gouvernemental, avaient déjà été tuées la semaine dernière dans des attaques de représailles menées par des membres de la tribu des Murle, qui entendaient répondre à des raids menés depuis fin décembre par 8.000 jeunes Lou Nuer.

Au moins des dizaines et peut-être des centaines de personnes avaient été massacrées lors de ces raids initiaux des jeunes Lou Nuer, selon l'ONU.

Les nouvelles violences ont eu lieu à 6 km d'une caserne, mais "de nombreux soldats basés dans ce cantonnement étaient partis dans d'autres zones touchées" par les violences interethniques, a expliqué à l'AFP le ministre de l'Information du gouvernement sud-soudanais, Barnaba Marial Benjamin.

Le gouvernement a indiqué avoir envoyé 3.000 soldats pour tenter de prévenir les violences intertribales dans l'Etat de Jonglei, où sont également déployés 1.000 soldats de l'ONU, selon le porte-parole de l'armée, Philip Aguer.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires