Sortie de piste d'un A320 d'Air Canada : seuls 5 blessés sont encore hospitalisés

29/03/15 à 16:08 - Mise à jour à 16:07

Source: Belga

Selon la compagnie aérienne Air Canada, dont un Airbus est sorti de piste à l'atterrissage dans la nuit de samedi à dimanche, 23 blessés ont été hospitalisés à la suite de l'incident, et non 25 comme l'évoquait dans un premier temps le porte-parole de l'aéroport d'Halifax, Peter Spurway. Leur vie n'est pas en danger.

Sortie de piste d'un A320 d'Air Canada : seuls 5 blessés sont encore hospitalisés

© Belga

Quelques heures après l'accident, seulement cinq blessés restaient hospitalisés. Deux d'entre eux avaient besoin d'une "attention urgente", selon M. Spurway.

L'appareil Airbus A320 effectuant un vol intérieur en provenance de Toronto (Ontario, centre) avec 138 personnes à bord, 133 passagers et cinq membres de l'équipage, "est sorti de piste lors de son atterrissage à Halifax" (Nouvelle-Écosse, Est), a rapporté la compagnie aérienne sur son compte Twitter.

Air Canada n'a pas donné d'explications à la sortie de piste , survenue vers 00H43. Mais une neige abondante tombait à Halifax et la météo canadienne avait émis une alerte à la neige ainsi qu'une mise en garde contre la visibilité réduite.

Après avoir débarqué de l'avion accidenté, tous les passagers ont dû attendre dans la neige, a rapporté l'un d'entre eux, y compris les blessés. "Il y avait plusieurs personnes, en sang. Tout le monde a pu sortir, mais le pire était qu'ils nous ont laissé dehors pendant une heure dans la neige" qui tombait dru, a expliqué Lianne Clark à la chaîne de télévision canadienne CBC.

Elle a expliqué que quelques personnes se sont mises à courir "parce que le carburant fuyait et nous avions peur". Par ailleurs, l'aéroport d'Halifax était touché par une panne d'électricité au moment de l'accident, mais M. Spurway n'a pas précisé s'il y avait un lien entre la panne et la sortie de piste de l'avion, l'aéroport ayant fonctionné avec des générateurs et les pistes d'atterrissage ayant été éclairées.

"Il n'y avait plus de courant, nous ne sommes pas sûrs qu'il y ait un lien" entre la sortie de piste de l'Airbus et la panne. "Il se peut qu'il y en ait un", a-t-il dit à l'AFP. Au sujet d'informations non confirmées selon lesquelles les ailes de l'avion se seraient prises dans des fils électriques à l'atterrissage, M. Spurway a seulement indiqué que le Bureau de la sécurité des transports du Canada allait ouvrir une enquête sur les causes de l'accident.

En savoir plus sur:

Nos partenaires