Somalie : MSF demande la libération de ses 2 collaboratrices enlevées

07/01/12 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

L'association humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a demandé samedi à toutes les parties en conflit en Somalie de tout faire pour faciliter la libération "rapide et sûre" de ses deux collaboratrices espagnoles enlevées en octobre dernier.

Somalie : MSF demande la libération de ses 2 collaboratrices enlevées

© Image Globe

"MSF demande à toutes les personnes, en particulier aux autorités ayant le contrôle de la région de Somalie où nos collègues kidnappés sont détenus, de faire tout leur possible pour faciliter la libération sûre de Blanca Thiebaut et de Montserrat Serra", indique l'ONG dans un communiqué.

Pour sa part, le président de MSF, Unni Karunakara, a jugé que "les autorités et le peuple de Somalie ont la responsabilité de faciliter" la "libération rapide et sûre" des deux Espagnoles. MSF est présente en Somalie depuis 1991.

Elle travaille aussi dans les camps de réfugiés de Dadaab, au Kenya, et Dolo Ado, en Ethiopie, où ont récemment afflué par dizaines de milliers les victimes de la sécheresse et des combats en Somalie.

En octobre dernier, les deux Espagnoles de MSF avaient ainsi été enlevées à Dadaab, le plus grand complexe de camps de réfugiés au monde, et emmenées en Somalie.

Jeudi dernier, deux autres employés de MSF, le logisticien belge Philippe Havet et un médecin indonésien, ont été tués dans une fusillade dans les locaux de l'organisation à Mogadiscio.

"Ces attaques contre les travailleurs humanitaires doivent être condamnées dans les termes les plus forts. Elles mettent en danger les projets médicaux qui sauvent la vie des gens et qui sont loin d'être suffisants pour répondre aux besoins de la population somalienne", a souligné samedi l'ONG.

Selon l'ONU, trois provinces somaliennes sont encore en état de famine et quelque 250.000 personnes menacées d'y mourir de faim.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires