Snowden estime sa mission accomplie, dans une première interview en Russie

24/12/13 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

Six mois après ses premières révélations sur l'étendue des programmes de surveillance menés par la NSA, l'Agence américaine de sécurité, Edward Snowden a déclaré à l'occasion d'un entretien avec un journaliste du Washington Post que sa mission était "déjà accomplie". Il s'agissait de sa première interview en tête-à-tête depuis son arrivée en juin en Russie.

Snowden estime sa mission accomplie, dans une première interview en Russie

© The Guardian

Edward Snowden se dit satisfait d'avoir réussi à informer le public sur l'étendue de la surveillance d'internet et des communications téléphoniques par le gouvernement américain. "Pour moi, en terme de satisfaction personnelle, la mission est déjà accomplie", a-t-il déclaré. "J'ai déjà gagné". "A partir du moment où les journalistes ont pu travailler, tout ce que j'avais essayé de faire a été justifié", a-t-il encore précisé. "Car, souvenez-vous, je n'ai pas voulu changer la société. J'ai voulu donner à la société les moyens de décider par elle-même".

A la suite des critiques soulevées par les agissements de la NSA, un panel de juristes et de spécialistes constitué par la Maison Blanche a récemment recommandé de réduire les pouvoirs de l'agence, estimant qu'elle était allée trop loin dans sa surveillance du terrorisme. Un juge fédéral a estimé que les écoutes de routine des téléphones des citoyens américains par la NSA était probablement inconstitutionnelles. "Je n'essaie pas de descendre la NSA, je travaille à améliorer la NSA", a affirmé Edward Snowden.

"Je travaille toujours pour la NSA, en ce moment même. Mais ce sont les seuls à ne pas le comprendre". Snowden, qui travaille depuis novembre pour le site VKontakte, réseau social décrit comme le "Facebook russe", aurait dérobé environ 1,7 million de documents. Il a provoqué des coups de tonnerre à répétition depuis l'été avec ses révélations sur l'étendue des programmes de surveillance de la NSA, visant en particulier des pays alliés des États-Unis et leurs dirigeants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires