Schulz quitte le Parlement européen pour la politique allemande

24/11/16 à 10:10 - Mise à jour à 10:29

Source: Afp

Le président du parlement européen, le social-démocrate Martin Schulz, a annoncé jeudi qu'il allait quitter cette institution l'année prochaine pour se consacrer à la politique allemande.

Schulz quitte le Parlement européen pour la politique allemande

© Reuters

Le président du Parlement européen, le social-démocrate Martin Schulz, a confirmé, jeudi matin au cours d'une conférence de presse à Bruxelles, sa volonté de quitter la scène européenne pour retourner à la politique nationale allemande. "Une décision qui n'a pas été facile à prendre", selon le principal intéressé dont le second mandat prendra fin en janvier prochain.

"Mon engagement pour le projet européen ne diminue pas mais s'exprimera en Allemagne", a-t-il affirmé. "Je me suis efforcé de rendre plus forte et plus visible la politique européenne, mais aussi de rendre plus influent le Parlement, seule institution européenne dont les membres sont directement élus." Président de l'institution depuis 2012, M. Schulz n'a pas annoncé la date de son départ, mais l'élection du prochain président est prévue en janvier 2017.

Celui qui représentera le SPD dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie aux prochaines élections législatives allemandes prévues fin de l'été 2017 n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes après s'être exprimé en allemand, anglais et français. Il est d'ores et déjà pressenti pour remplacer son collègue du SPD Frank-Walter Steinmeier, très populaire ministre des Affaires étrangères d'Angela Merkel au sein de la coalition conservateurs/sociaux-démocrates, mais qui va être élu en février président fédéral, selon Der Spiegel. Mais depuis plusieurs mois, la rumeur fait aussi de M. Schulz le possible candidat SPD aux législatives de 2017 à la place du chef du SPD, le mal-aimé Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre de l'Economie.

Le SPD doit désigner son candidat fin janvier. L'un des scénarios envisagés par les médias allemands est que M. Schulz pourrait être désigné à la tête de la diplomatie allemande en février, concourir pour la chancellerie puis reprendre le portefeuille des Affaires étrangères dans l'hypothèse d'une nouvelle grande coalition. Depuis que le Parlement européen est élu au suffrage universel, en 1979, M. Schulz est le seul à l'avoir présidé pendant une aussi longue période. Tous ses prédécesseurs n'ont occupé le "perchoir" que pendant une demi-mandature, en application d'un accord entre gauche et droite qui stipule que la présidence revient alternativement à l'un puis l'autre camp, tous les deux ans et demi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires