Schengen : le Danemark prend les devants

11/05/11 à 19:08 - Mise à jour à 19:08

Source: Le Vif

A la veille de la réunion des pays européens sur une réintroduction temporaire des contrôles aux frontières nationales au sein de la zone Schengen, le Danemark a pris les devants en annonçant sa décision de rétablir "au plus vite" des contrôles permanents à ses propres frontières.

Schengen : le Danemark prend les devants

© EPA

Suite aux difficultés de gestion de l'arrivée massive de migrants tunisiens en Italie et à la crainte de la France d'en "faire les frais", ces deux pays avaient demandé une réunion européenne pour apporter quelques modifications à l'accord de Schengen afin de pouvoir maîtriser cette immigration.

L'accord de Schengen ayant instauré le principe de liberté de circulation des personnes, des biens et des capitaux, il interdit à tout pays de l'Union Européenne de rétablir des contrôles frontaliers classiques. En revanche, les règles européennes autorisent le déploiement de douaniers pour effectuer des contrôles aléatoires sur les véhicules.

La mesure danoise, qui doit entrer en application d'ici deux à trois semaines selon le ministre, se traduira essentiellement par des contrôles à la frontière avec l'Allemagne, mais également dans les ports et au bout du pont géant de l'Oeresund, qui relie la Suède au Danemark. "Nous sommes parvenus à un accord pour réintroduire des contrôles douaniers aux frontières du Danemark le plus rapidement possible", a déclaré le ministre danois Claus Hjort Frederiksen.

Cette idée de contrôles renforcés aux frontières nationales a été proposée par le parti danois d'extrême droite (PPD) dans le but de lutter contre l'immigration illégale et la criminalité organisée.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires