Sarkozy devance Hollande dans les sondages

13/03/12 à 08:36 - Mise à jour à 08:36

Source: Le Vif

Selon un sondage Ifop, Nicolas Sarkozy devancerait pour la première fois François Hollande au premier tour de la présidentielle. Et ce, alors que Marine Le Pen dispose désormais des 500 parrainages nécessaires

Sarkozy devance Hollande dans les sondages

© Reuters

Selon un sondage Ifop pour Europe1/Paris Match/Public Sénat, le président candidat serait crédité de 28,5% d'intentions de vote au premier tour (+1,5), contre 27% (-1,5) pour son rival socialiste. Ce dernier l'emporterait néanmoins au second tour.

Nicolas Sarkozy passe pour la première fois devant François Hollande, à 28,5% (+1,5) contre 27% (-1,5) d'intentions de vote, au premier tour de la présidentielle, selon un sondage Ifop pour Europe1/Paris Match/Public Sénat, à paraître mardi matin.

En revanche, selon ce sondage, le candidat socialiste est toujours donné largement gagnant au second tour devant le président sortant, à 54,5% (-2) contre 45,5% (+2).

Au premier tour, le duo de tête est suivi de Marine Le Pen (16%) qui perd un point. François Bayrou vient ensuite avec 13% des voix devant un Jean-Luc Mélenchon en hausse de 1,5 point (10%).

Sont distancés Eva Joly (2,5%), Dominique de Villepin et Nicolas Dupont-Aignan (1%) et enfin Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) et Corinne Lepage (Cap21) avec 0,5%.

Alors que la majorité attendait avec impatience ce croisement des courbes, les responsables de la campagne de François Hollande ont voulu montrer leur sang-froid dans leurs réactions à ce sondage.

"L'élection n'est pas jouée... Sarkozy se battra jusqu'au bout...il sera même en tête dans certains sondages au 1er tour... donc attention...", a estimé Manuel Valls sur son compte Twitter. Même sérénité voulue chez Bruno Le Roux, porte-parole du candidat: Conviction, travail et calme! le 1er tour ne fait pas le printemps et le second fait l'élection! On n'est pas sur Balladur/Chirac!"

Ce sondage a été réalisé du 11 mars 18h au 12 mars, sur un échantillon de 1.638 personnes inscrites sur les listes électorales et extrait d'un échantillon de 1.692 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus.

Marine Le Pen dispose des 500 parrainages nécessaires

La candidate de l'extrême droite à la présidentielle Française, Marine Le Pen, dispose des 500 parrainages d'élus nécessaires pour pouvoir entrer dans la course à l'Elysée, ont indiqué mardi à l'AFP des sources au sein de son parti, le Front national (FN). Marine Le Pen avait déclaré à plusieurs reprises qu'elle n'était pas sûre d'obtenir ces 500 parrainages et avait accusé les "grands partis" de faire pression sur les élus pour l'écarter.

Marine Le Pen est créditée de 16% au premier tour du scrutin prévu le 22 avril, en troisième position derrière les deux favoris, le socialiste François Hollande et le président sortant Nicolas Sarkozy

LeVif.be avec L'Express

Nos partenaires