Salmond répond à Obama "Yes we can"

05/06/14 à 21:59 - Mise à jour à 21:59

Source: Le Vif

En réponse à Barack Obama qui s'est dit jeudi favorable à un Royaume-Uni "uni", le Premier ministre écossais Alex Salmond partisan de l'indépendance a emprunté au président américain sa célèbre formule, pour affirmer: "Yes we can".

Salmond répond à Obama "Yes we can"

© Image Globe

"Nous travaillons à garantir la victoire du vote en faveur de l'indépendance (au référendum d'autodétermination) en septembre et faire de l'Ecosse une terre d'opportunités, et notre message aux Ecossais dans les mois qui viennent est : 'Yes we can'", Oui nous pouvons, a déclaré Alex Salmond depuis Edimbourg.

"Comme le Président américain l'a très justement fait remarquer, la décision sur l'avenir de l'Ecosse revient aux Ecossais", a ajouté le Premier ministre écossais, fer de lance de la campagne du oui au référendum du 18 septembre prochain. "Une Ecosse indépendante signifiera que les Etats-Unis auront deux grands amis et alliés ici plutôt qu'un", a-t-il fait valoir.

Le Premier ministre écossais réagissait à des propos tenus par le président américain à la fin d'un sommet du G7 à Bruxelles lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre britannique David Cameron, opposé à l'indépendance. "Le Royaume-Uni a toujours été un partenaire extraordinaire pour nous" et "nous avons un intérêt évident à ce que l'un de nos alliés les plus proches reste un partenaire fort, robuste, uni et efficace", a affirmé M. Obama. "Mais au bout du compte, ce sont des décisions qui devront être prises par les gens là-bas", a-t-il ajouté.

Nos partenaires