Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

09/02/18 à 10:10 - Mise à jour à 10:13
Du Le Vif/L'Express du 08/02/18

Salah Abdeslam, affaire Maëlys,... "des silences assassins"

À une époque où l'on renoue avec les vertus du silence pour combattre la tyrannie du brouhaha et de la communication, la liberté de se taire porte préjudice dans au moins un domaine, la manifestation de la vérité dans les affaires criminelles et terroristes.

Depuis plus de cinq mois, les parents de la petite Maëlys de Araujo vivent un calvaire indicible, maintenus qu'ils sont dans l'ignorance de ce qui a pu arriver à leur fille de 15 ans un soir d'août parce qu'un homme suspecté se mure dans un silence partiel sur son comportement. Les parents des victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris attendent, légitimement eux aussi, des réponses à leurs questionnements sur les motivations des assassins de leur proche. " Approcher la vérité qui nous apportera un peu de sérénité ", selon la belle formule de l'un d'entre eux, motivait leur présence ou leur représentation au procès de Salah Abdeslam q...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires