S'il perd la présidentielle, Sarkozy arrêtera la politique

08/03/12 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

Que fera-t-il donc en cas de défaite? "Autre chose mais quoi, je ne sais pas".

S'il perd la présidentielle, Sarkozy arrêtera la politique

© Reuters

Nicolas Sarkozy a assuré ce jeudi, pour la première fois publiquement, qu'il arrêterait définitivement la politique en cas de défaite à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai prochains, lors d'un entretien à BFMTV et RMC.

"Je vous le dis, oui", a répondu le président-candidat à la question "si vous perdez cette élection présidentielle, est-ce que vous arrêtez la politique?". Nicolas Sarkozy d'ajouter: "Je me mets pas dans cette perspective (...) mais que je ferai autre chose. Mais quoi, je ne sais pas", a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy avait déjà confié en janvier qu'il mettrait un terme à sa carrière politique en cas d'échec dans sa course à un deuxième mandat, lors d'un entretien à bâtons rompus accordé à des journalistes lors d'un déplacement en Guyane. Ses propos, qui devaient rester confidentiels, avaient toutefois été rapportés par plusieurs médias. "J'ai 56 ans, je fais de la politique depuis 35 ans, j'ai un métier (il est avocat, ndlr), je changerai complètement de vie, vous n'entendrez plus parler de moi si je suis battu", avait alors déclaré le chef de l'Etat.

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, le candidat Nicolas Sarkozy a également fait diverses annonces. Il a proposé une diminution de 10 à 15% du nombre des parlementaires, "au Sénat et Assemblée nationale". Il a également rappelé qu'il avait diminué de 40% le nombre des élus locaux (conseillers généraux et régionaux).

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires