Russie : un critique des Jeux de Sotchi condamné à passer 3 ans dans un camps

24/02/14 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Le Vif

Les autorités russes ont transféré lundi dans une colonie pénitentiaire un militant écologiste condamné à trois ans de camp pour avoir dénoncé l'impact sur l'environnement causé par les travaux de préparation des Jeux Olympiques de Sotchi, a indiqué son ONG.

Russie : un critique des Jeux de Sotchi condamné à passer 3 ans dans un camps

© Reuters

Evgueni Vitichko avait fait appel de sa condamnation mais une juridiction de la région de Krasnodar (sud-ouest) avait rejeté sa requête à la mi-février. Détenu jusqu'ici dans un centre de détention provisoire à Krasnodar, capitale de la région dans laquelle se trouve Sotchi, M. Vitichko a été transféré dans un camp dans une autre région pour y purger sa peine, a indiqué dans un communiqué l'Association régionale de défense de l'environnement du Caucase du Nord (EWNC), dont il est membre.

Géologue, M. Vitichko avait été condamné en 2012 à trois ans de prison avec sursis pour avoir fait un trou dans une clôture entourant une résidence appartenant au gouverneur régional, érigée dans une zone protégée.

La peine de M. Vitichko avait été commuée en prison ferme fin 2013 au motif qu'il n'a pas respecté ses obligations liées au sursis.

EWNC a par ailleurs indiqué lundi que deux de ses militants, Olga Noskovets et David Khakim, avaient été interpellés dans le district Matsesta de Sotchi dimanche, jour de la cérémonie de clôture des JO chers au président Vladimir Poutine.

Nos partenaires