Russie : les Pussy Riot fixées ce vendredi

17/08/12 à 08:46 - Mise à jour à 08:46

Source: Le Vif

Les trois jeunes femmes du groupe de punk rock russe Pussy Riot contre lesquelles le parquet de Moscou a requis trois ans de camp pour une "prière" anti-Poutine dans une cathédrale connaîtront leur jugement ce vendredi, journée mondiale de soutien pour leur libération.

Russie : les Pussy Riot fixées ce vendredi

© Belga

Des rassemblements en faveur des Pussy Riot auront lieu en Russie et dans de nombreuses villes à l'étranger, de Varsovie à Sydney en passant par Paris et New York.

Dans la capitale russe, à 11H00 GMT, la présidente du tribunal Khamovnitcheski doit entamer la lecture du jugement des trois membres du groupe qui comparaissent depuis fin juillet et sont en détention provisoire depuis cinq mois.

Les prévenues doivent répondre de "hooliganisme" et d'"incitation à la haine religieuse" pour avoir chanté le 21 février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une "prière punk" dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de "chasser Poutine" du pouvoir.

Le procureur a requis trois ans de camp contre chacune d'elle, expliquant avoir tenu compte de leur casier judiciaire vierge et du fait que deux de ces femmes avaient des enfants en bas âge. La peine maximale est de sept ans de camp. Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe.

L'affaire a pris une dimension internationale et les trois femmes ont reçu ces dernières semaines de nombreuses marques de soutien du monde entier. Des artistes comme Paul McCartney, Madonna, Sting et Yoko Ono, la veuve de John Lennon, ont déjà exprimé leur solidarité.

En Russie, l'affaire a profondément divisé la société, de nombreux prêtres et fidèles dénonçant la profanation de la cathédrale et une attaque en règle contre l'Eglise. Mais d'autres, y compris au sein de l'Eglise, ont jugé les poursuites à leur encontre et leur maintien en détention disproportionnés par rapport aux faits qui leur sont reprochés.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires