Russie : 14 morts dans un nouvel attentat kamikaze à Volgograd

30/12/13 à 06:37 - Mise à jour à 06:37

Source: Le Vif

Le bilan de l'explosion survenue lundi matin dans un trolleybus à Volgograd, en Russie, a été revu à la hausse à 14 décès, selon des sources des institutions locales de santé. L'attaque aurait également fait 28 blessés.

Russie : 14 morts dans un nouvel attentat kamikaze à Volgograd

© Image Globe

Selon le centre d'information du comité anti-terrorisme national, la cause la plus probable de l'explosion est une bombe placée dans l'espace passagers du trolleybus. Une enquête a été lancée, dont les premières observations indiquent que l'explosion serait due à un kamikaze masculin. Il s'agit du deuxième, en deux jours, dans cette ville.

Selon des témoins, le véhicule était essentiellement occupé par des jeunes, se rendant au collègue ou à l'université. L'explosion a eu lieu a 08h23 locales (04h23 GMT). Selon les images montrées à la télévision russe, le véhicule a été totalement détruit.

Dimanche, un attentat kamikaze avait déjà fait 17 morts dans la gare de la même ville (sud-ouest de la Russie), très fréquentée alors que le week-end marquait le début de la période des fêtes pour de nombreux Russes.

L'attentat de lundi a encore renforcé les craintes concernant la sécurité des JO d'hiver organisés en février à Sotchi, station balnéaire située aux pieds du Caucase. La rébellion islamiste, qui cherche à établir un Etat islamiste dans le Caucase du Nord, avait en effet appelé en juillet dans une vidéo à des attaques pour empêcher "par tous les moyens" le déroulement des prochains JO d'hiver.

Le Comité international olympique a réagi lundi en indiquant n'avoir aucun doute sur la capacité des autorités russes à assurer la sécurité sur les lieux des compétitions sportives, qui se tiendront du du 7 au 23 février. Selon Alexei Filatov, un vétéran de la force spéciale ALFA, spécialisée dans la lutte anti-terroriste en Russie, les villes proches de Sotchi sont actuellement les plus vulnérables à de nouvelles attaques. La ville de Sotchi elle-même a vu sa sécurité renforcée en vue de l'événement et ne devrait pas être la cible des terroristes, pense-t-il.

Nos partenaires