Routes: pic de 972 kilomètres de bouchon, le plus haut de l'été

08/08/15 à 13:30 - Mise à jour à 09/08/15 à 11:19

Source: Belga

Les bouchons sur les routes de France ont atteint un pic de 972 kilomètres samedi à la mi-journée, leur plus haut niveau depuis le début de l'été, avant de commencer à descendre rapidement, selon Bison futé.

Routes: pic de 972 kilomètres de bouchon, le plus haut de l'été

© AFP/Philippe Desmazes

Ce pic de trafic de 972 kilomètres a été atteint à 12h50, avant de redescendre à 730 à 15h00.

Peu perturbé en Ile-de-France, où l'on enregistrait 10 km de bouchons cumulés sur l'ensemble du réseau, le trafic était très dense sur les axes régionaux, surtout dans le sens des départs en vacances.

Ainsi, dans le sens des départs, il y avait 84 kilomètres de bouchons cumulés sur l'A7 entre Lyon et Orange et des retenues de 54 km sur l'A75 au sud de Millau, 32 kilomètres sur l'A11 au nord/est d'Angers ou 27 km sur l'A61 au sud de Toulouse.

Dans le sens des retours, il y avait des bouchons sur l'A9 à Montpellier (17 km), à Vendres au sud de Béziers (12 km) et à Salles d'Aude à l'est de Narbonne (12 km), de même sur l'A8 à Aix-en- Provence (15 km) et sur l'A630 à Bègles (19 km).

Selon le CRICR (Centre régional d'information et de coordination routière) Rhône-Alpes, une "baisse de la circulation est amorcée depuis 13h00" dans la région, dans les deux sens, même si la circulation reste dense.

Dans le sens des départs, la principale difficulté à 15H00 restait sur l'autoroute A7, avec un temps de parcours de 3 heures au lieu d'1h40 habituellement entre Vienne (Isère) et Orange. Entre le péage de Chanas et Montélimar (Drôme) les automobilistes roulaient en accordéon sur 90 km.

Toujours dans le sens des départs, "il faut s'attendre à une bonne heure d'attente aux péages des tunnels du Mont-Blanc et de Fréjus, en direction de l'Italie, en raison de l'affluence et de la réglementation très stricte dans les tunnels", selon le CRICR.

Par ailleurs, les conditions de circulation étaient rendues difficiles par les chaussées humides, dans les départements d'un grand quart sud-ouest (quinze au total) placés en vigilance orange pluies-inondations.

Une semaine plus tôt, au cours d'un journée considérée comme la pire de l'année sur les routes des vacances, les retenues avaient atteint un pic de 880 km à la mi-journée.

Cependant, "le weekend dernier c'était un chassé croisé, donc on avait des départs et des retours qui s'additionnaient. Là, pour l'instant, on n'a pas de retour, on n'a que des départs", a précisé à l'AFP le CNIR.

Nos partenaires