Révolutions arabes : l'immigration inquiète l'Europe

21/02/11 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Le Vif

Suite aux révolutions en Afrique du Nord, l'Europe craint l'arrivée de nombreux immigrants.

Révolutions arabes : l'immigration inquiète l'Europe

© EPA/ CIRO FUSCO

L'Italie se dit "très inquiète" face à l'arrivée de milliers de migrants. La Commission Européenne est elle aussi inquiète. Jusqu'à présent, l'arrivée d'immigrants est contenue grâce aux régimes répressifs.

Sur l'île de Lampedusa, 30 experts, des bateaux et un avion ont été déployés par Frontex, l'agence de gestion des frontières extérieures de l'UE. Cette mission de déploiement est censée aider les autorités italiennes à gérer l'arrivée de 6000 candidats à l'immigration, la plupart d'entre eux venant de Tunisie suite à la chute du président Ben Ali.

Les experts travailleront de pair avec les autorités italiennes afin de déterminer la nationalité des migrants et leur parcours individuel pour ensuite décider s'ils peuvent introduire une demande d'asile.

Ceux dont la demande est rejetée seront renvoyés chez eux au moyen d'opérations de rapatriement dont les modalités ne sont pas connues pour l'instant.

Les révoltes qui se sont étendues jusqu'en Libye inquiètent les dirigeants européens dont les relations avec ce pays sont ambiguës.

Si la plupart des dirigeants européens ont condamné la répression brutale orchestrée par le colonel Khadafi, l'Italie ne cache pas son inquiétude : "Nous, les Européens, sommes très inquiets de l'impact sur les flux migratoires, qui serait l'une des conséquences des turbulences", a commenté le chef de la diplomatie, Franco Frattini.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires