Réunion annuelle de l'OCDE, sur fond de bras de fer commercial avec les USA

30/05/18 à 06:35 - Mise à jour à 06:35

Source: Belga

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, participe ce mercredi à Paris à la réunion annuelle de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette réunion, qui rassemblera des ministres de la trentaine de pays membres de l'OCDE, intervient en plein bras de fer commercial provoqué par les Etats-Unis de Donald Trump.

Réunion annuelle de l'OCDE, sur fond de bras de fer commercial avec les USA

© Belga

L'idée de refondation du multilatéralisme a d'ailleurs opportunément été choisie comme thème de la réunion ministérielle, qui se déroule ces 30 et 31 mai. "Le multilatéralisme se trouve à la croisée des chemins. Son aptitude à produire une action efficace face aux enjeux du monde d'aujourd'hui est de plus en plus mise à l'épreuve, alors même qu'il demeure le meilleur moyen dont nous disposons pour y répondre", souligne le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria.

Un discours du président français, Emmanuel Macron, ouvrira la réunion qui sera également marquée par la signature ce mercredi de l'accord d'adhésion de la Lituanie et la Colombie. Ces deux pays deviendront ainsi les 36e et 37e membres de l'OCDE.

Outre la réunion ministérielle, Didier Reynders participera à différentes discussions et aura l'occasion de s'entretenir en tête à tête avec le secrétaire général de l'OCDE.

Membre fondateur de cette organisation internationale dont le siège est à Paris, les Etats-Unis ont pris un virage à 180° degrés vers le protectionnisme depuis l'élection de Donald Trump. Le président américain a accordé fin mars à l'Union européenne une exemption temporaire, jusqu'à ce premier juin, aux taxes de taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium. Mais cette exemption risque bien de ne pas être renouvelée. Dans ce cas, les Européens se sont déjà dit prêts à riposter.

Nos partenaires