Retour par la Turquie pour les Belges arrêtées en Israël

02/06/10 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

Les quatre jeunes filles belges arrêtées lundi par l'armée israélienne dans le cadre de l'opération contre la flottille humanitaire à destination de Gaza ont été libérées, mercredi. Une action en justice en Belgique contre Israël n'est pas exclue.

Retour par la Turquie pour les Belges arrêtées en Israël

© Belga

Sous la pression internationale, le gouvernement israélien a décidé d'expulser tous les activistes de l'expédition. Griet De Knopper, Kenza Isnasni, Fatima el Mourabiti et Inge Neefs ont quitté la prison de Beersheva, dans le sud d'Israël, où elles étaient retenues depuis lundi.

Les deux néerlandophones ont été légèrement blessées, l'une par une grenade assourdissante, l'autre par une balle en caoutchouc. Griet De Knopper et Inge Neefs n'étaient pourtant pas à bord du Mavi Marmara, qui a été pris d'assaut par l'armée israélienne, à l'inverse de leurs collègues francophones, qui auraient été témoins de la mort d'autres passagers.

Les quatre Belges rentreront en Belgique via la Turquie, à bord des avions que le gouvernement d'Ankara a dépêché en Israël pour rapatrier ses ressortissants, nombreux à bord des bâteaux de la flottille. Kenza Isnasni et Fatima el Mourabiti pourraient du reste séjourner un petit temps à Istanbul, notamment pour assister à une cérémonie d'hommage aux Turcs tués dans l'opération. Leur retour n'interviendrait alors qu'en fin de semaine.

Dans l'entourage des deux jeunes filles, on n'exclut pas par ailleurs d'intenter une action en justice en Belgique contre l'Etat d'Israël. Le dossier est à l'étude.

G.P.

En savoir plus sur:

Nos partenaires