Reprise des opérations d'évacuation de migrants dans la "jungle de Calais

25/10/16 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Belga

Les évacuations de migrants ont repris mardi matin dans la "jungle" de Calais où les travaux de déblaiement devaient commencer, au deuxième jour de la vaste opération de démantèlement de ce bidonville du nord de la France.

Reprise des opérations d'évacuation de migrants dans la "jungle de Calais

© Belga

Mardi peu après 9h00, un premier autocar a lancé les transferts de cette deuxième journée, avec à bord des migrants souriants qui agitaient la main derrière les vitres, tandis que des centaines de personnes se bousculaient dans les files d'attentes pour se faire enregistrer, sous la surveillance des gendarmes.

"Nous avons toujours beaucoup de monde (voulant partir) , et c'est une bonne chose. Les gens viennent volontairement", s'est félicité la préfète (représentante du gouvernement) Fabienne Buccio.

Lundi, 2.318 personnes ont été transférées, soit vers des centres d'accueil répartis sur toute la France, soit pour quelque 400 mineurs vers un "centre d'accueil provisoire" situé à l'intérieur du campement de Calais, dans l'attente de l'instruction de leur dossier par les autorités britanniques.

Parallèlement au ballet des autocars, les travaux de déblaiement des abris vides devaient débuter mardi matin, avec des opérations consistant à "ramasser des déchets", a indiqué Mme Buccio.

De 6.000 à 8.000 hommes, femmes et enfants venus pour la plupart d'Afghanistan, du Soudan ou d'Erythrée vivaient dans la "jungle".

En savoir plus sur:

Nos partenaires