Répartition des réfugiés: la Hongrie ne sera pas un pays dit "bénéficiaire"

21/09/15 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Belga

La Hongrie sera exclue de la liste des pays dits bénéficiaires de la répartition de 120.000 réfugiés dans l'UE, sur laquelle se poursuivaient lundi de difficiles tractations entre Etats membres, a indiqué lundi une source à la présidence luxembourgeoise du Conseil de l'UE.

Répartition des réfugiés: la Hongrie ne sera pas un pays dit "bénéficiaire"

© Reuters

Le mot "obligatoire", formellement refusé par plusieurs pays de l'Est, ne devrait par ailleurs pas être accolé à la désignation de ce mécanisme, dans le texte qui sortira de ces négociations censées aboutir mardi, lors d'une réunion des ministres de l'Intérieur de l'UE à Bruxelles, a par ailleurs laissé entendre la présidence.

"Il est acquis que la Hongrie n'apparaîtra pas dans le texte comme pays bénéficiaire" du mécanisme de répartition, a précisé une source de la présidence luxembourgeoise interrogée par l'AFP.

La Commission européenne avait proposé que la Hongrie figure parmi les bénéficiaires, au même titre que l'Italie et la Grèce. Elle souhaitait ainsi que 54.000 personnes se trouvant en Hongrie soient réparties dans les autres pays membres de l'UE.

Un total de 15.600 demandeurs d'asile devaient par ailleurs venir d'Italie et 50.400 de Grèce, pour arriver au total de 120.000 réfugiés à répartir selon des quotas fixés par la Commission, à partir de "hotspots", des centres d'accueil et d'enregistrement installés dans les trois pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires