Rencontre inédite entre le pape François 1er et Benoît XVI

23/03/13 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

Le pape François et son prédécesseur Benoît XVI se sont retrouvés samedi dans la résidence pontificale d'été de Castel Gandolfo, au sud de Rome, pour une rencontre inédite dans l'histoire de l'Eglise catholique, confrontée à de nombreux défis.

Rencontre inédite entre le pape François 1er et Benoît XVI

© Reuters

Arrivé à bord d'un hélicoptère peu avant 12h30, le pape argentin a été accueilli dès la descente de l'appareil par Benoît XVI en personne, a précisé le Vatican.
Les deux hommes, qui portent tous les deux une soutane blanche, se sont rencontrés dans la bibliothèque pontificale de la résidence où séjourne le pape émérite depuis sa démission le 28 février, avant de déjeuner ensemble.

En dépit de l'extrême curiosité que suscite cette rencontre historique, le Vatican a prévu une communication minimale. Au moment même de la rencontre, la télévision du Vatican (CTV), qui suit habituellement pas à pas les moindres faits et gestes du pape, n'était pas en mesure de confirmer qu'elle transmettrait des images des deux hommes.

Les sujets ne manquent pas pour une Eglise qui revendique 1,2 milliard de fidèles: la "nouvelle évangélisation", les persécutions contre les chrétiens, la réforme de la Curie, les contestations, les scandales d'argent et de sexe, notamment le terrible scandale des abus sexuels sur des enfants.

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps: au conclave de 2005, Jorge Bergoglio était le principal concurrent de Joseph Ratzinger, et représentait une orientation plus ouverte et sociale parmi les cardinaux. Mais il avait préféré se retirer de la course.

Ils ont des tempéraments profondément différents: autant Joseph Ratzinger était réservé devant la foule, autant Jorge Bergoglio est spontané, va vers les gens, et cherche à limiter au maximum les honneurs qui entourent un pape.

Joseph Ratzinger, par respect de la tradition, par manque de spontanéité et sans doute parce qu'il n'aimait pas l'innovation et se méfie de tout ce qui est spectaculaire, n'a que très rarement improvisé.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires