Régionales françaises : le taux de participation était de 43,01% à 17h

06/12/15 à 16:28 - Mise à jour à 17:20

Source: Afp

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8h. A midi, la participation était de 16,27% et de 43,01% à 17h. Les principaux leaders politiques ont voté.

Régionales françaises : le taux de participation était de 43,01% à 17h

© AFP

Encore sous le choc des attentats de Paris, les Français votaient dimanche pour des élections régionales, dernier test avant la présidentielle en 2017, dans un scrutin qui devrait confirmer la poussée inexorable de l'extrême droite.

"Il n'y a qu'une chose à faire: voter", a lancé le Premier ministre Manuel Valls aux 44,6 millions d'électeurs en affirmant que le bulletin de vote était "une arme" contre le terrorisme.

Le taux de participation pour le premier tour des élections régionales en France s'élevait à 16,27 % à midi et de 43,01% à 17h selon le ministère de l'Intérieur.

Le Parti socialiste au pouvoir est nettement distancé dans les sondages - qui lui prédisent un score de 22 à 23% des voix - par la droite et l'extrême droite, au coude à coude avec 27 à 30% des intentions de vote.

Derniers sondages

Les derniers sondages placent le FN en tête dans six régions dimanche et estiment que ce parti serait en mesure de se maintenir presque partout au second tour, imposant des triangulaires risquées à ses adversaires.

A l'inverse, les socialistes au pouvoir n'ont pas tiré profit jusqu'ici du spectaculaire regain de popularité de François Hollande, dont la gestion des attentats a reçu un large soutien dans l'opinion.

Le PS, à la tête depuis 2010 de toutes les régions sauf une, pourrait n'en conserver que trois ou quatre. Le parti présidentiel pâtit de l'échec de l'exécutif à juguler le chômage, monté en octobre à 10,2% de la population, son plus haut niveau depuis 1997.

Il souffre aussi de la faiblesse de l'ensemble de la gauche, qui se présente divisée au premier tour, même s'il espère la rassembler au second.

Outre la participation, l'issue du scrutin dépendra beaucoup de l'attitude au second tour du PS et des Républicains dans les régions susceptibles de basculer à l'extrême droite: désistement voire alliance pour tenter de lui barrer la route, ou triangulaires risquant d'assurer sa victoire.

Les premières estimations sont attendues à partir de 19H00 GMT, heure de fermeture des derniers bureaux. Un second tour de scrutin se tiendra dimanche prochain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires