Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

28/09/17 à 09:23 - Mise à jour à 09:28
Du Le Vif/L'Express du 29/09/17

"Réduire l'influence de l'extrême droite, le dernier défi d'Angela Merkel"

Le bilan des trois premiers mandats de chancelière d'Angela Merkel inclut généralement le constat que l'Allemagne s'est "normalisée" plus de septante ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En autorisant les interventions à l'étranger de l'armée, dans des missions de logistique, ou en augmentant les budgets dévolus à la défense, le pays a commencé à recouvrer tous les attributs d'une grande puissance que lui interdisait jusqu'alors la culpabilité de la Shoah. Forts de l'exceptionnel travail de mémoire entrepris autour de la responsabilité des leurs dans le génocide juif, les Allemands pouvaient légitimement aspirer à une forme de rédemption collective. La plupart d'entre eux estimaient sans doute que le souvenir des horreurs de l'hitlérisme continuerait à les immuniser contre un retour significatif de l'extrême droite sur l'échiquier politique. A...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires