Récompense de 3,8 millions de dollars pour la capture de "El Chapo"

14/07/15 à 07:06 - Mise à jour à 07:06

Source: Belga

Le gouvernement mexicain va offrir une récompense de 3,8 millions de dollars pour la capture du baron de la drogue en cavale Joaquin "El Chapo" Guzman, a annoncé lundi soir le ministre de l'Intérieur Miguel Angel Osorio Chong.

Récompense de 3,8 millions de dollars pour la capture de "El Chapo"

Une photo récente de Guzman a été montrée sur laquelle le criminel apparaît sans moustache, les cheveux rasés. © AFP

"El Chapo", l'un des narcotrafiquants les plus puissants au monde qui s'est échappé samedi soir de la prison de haute sécurité d'Altiplano, "a sans doute bénéficié de complicités" au sein de l'établissement, a ajouté le ministre. "Si c'est bien le cas, il s'agit d'un acte de trahison". Trois responsables de haut niveau de cette prison, située à 90 kilomètres de Mexico, ont été limogés et une trentaine d'employés sont actuellement interrogés, a-t-il indiqué.

Une photo récente de Guzman a été montrée sur laquelle le criminel apparaît sans moustache, les cheveux rasés. Le ministre a promis de diffuser également les images de vidéo-surveillance sur lesquelles apparaît "El Chapo" juste avant son évasion. Le leader du cartel de Sinaloa était surveillé 24h sur 24 à l'aide de caméras mais "par respect pour son intimité", il existait des "angles morts" dans sa cellule dont il a profité.

La prison était équipée de 750 caméras et répondait aux normes internationales, selon le ministre. Le fugitif portait également un bracelet électronique qu'il a coupé avant de disparaître dans le tunnel. Joaquin "El Chapo" Guzman s'est échappé par un trou percé dans la douche de sa cellule, conduisant à un tunnel sophistiqué de plus de 1.500 mètres de long, qui débouchait sur une demeure en construction au milieu d'un champ. Le tunnel était équipé d'un système de ventilation et une moto installée sur des rails servait à extraire la terre et acheminer du matériel. Pour le puissant chef du cartel de Sinaloa, il s'agit de la deuxième évasion réussie d'une prison de haute-sécurité en 14 ans.

"Nous allons pourchasser ce criminel sans répit" a ajouté M. Osorio Chong. Une vaste chasse à l'homme a été lancée dès sa disparition samedi soir, mais pour l'heure le vaste dispositif militaire et policier n'a pas permis de retrouver la trace du fugitif.

En savoir plus sur:

Nos partenaires