Recherches difficiles et jour de deuil au Pakistan

29/07/10 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif

Le Pakistan était en deuil jeudi au lendemain du crash inexpliqué d'un avion de ligne près d'Islamabad qui n'a laissé aucun survivant parmi les 152 personnes à bord, alors que de fortes pluies entravaient la recherche des boîtes noires de l'appareil.

Recherches difficiles et jour de deuil au Pakistan

© Reuters

Les services de secours attendaient dans la matinée une accalmie des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la capitale pour poursuivre les recherches sur les collines des Margalla que l'Airbus A321 de la compagnie Airblue a percutées mercredi matin, se désintégrant en partie sous le choc.

Les drapeaux étaient en berne sur tous les bâtiments publics du Pakistan, le gouvernement ayant décrété un jour de deuil national à la suite de cet accident d'avion, le plus meurtrier dans le pays depuis 18 ans.

Le président américain Barack Obama a offert ses "sincères condoléances" aux familles et proches des victimes, tout comme le président chinois Hu Jintao. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lui exprimé sa "grande tristesse".

"Les équipes de secours vont reprendre les opérations dès que la pluie aura cessé", a déclaré à l'AFP le chef de la police de la ville, Bani Amin, chargé de superviser les recherches. "Nous devons encore retrouver les boîtes noires de l'appareil" qui doivent aider à déterminer les causes du crash, a-t-il ajouté.

Les enquêteurs espèrent que les paramètres de vols et enregistrements vocaux permettront de déterminer les causes exactes du crash de l'Airbus A321, un appareil récent (environ 10 ans) et piloté par un commandant expérimenté.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires