RDC : ouverture des bureaux de vote avec un peu de retard

28/11/11 à 06:54 - Mise à jour à 06:54

Source: Le Vif

Les Congolais ont commencé à voter ce matin, souvent dans la confusion mais dans le calme, pour des scrutins destinés à ancrer la démocratie en République démocratique (RDC) en élisant un nouveau président parmi onze candidats et 500 députés parmi plus de 18.000 prétendants, après les violences qui ont émaillé la campagne jusque dimanche matin.

RDC : ouverture des bureaux de vote avec un peu de retard

© Image Globe

Les bureaux de vote devaient ouvrir leurs portes à 06h00 locales, mais à de nombreux endroits, les bureaux ont ouvert avec retard en raison de l'arrivée tardive du matériel électoral, comme des bulletins de vote. Ainsi à Kisangani, le chef-lieu de la province Orientale (nord-ouest), dans un des centres, il manquait 400 des 600 bulletins prévus pour le scrutin présidentiel, a raconté un membre de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) sur les ondes de la radio onusienne Okapi. Ces bureaux ont ouvert avec deux heures de retard et plusieurs centaines de personnes attendaient pour remplir leur devoir civil.

Dans un centre de Bukavu, dans le sud-Kivu (est), "tout est normal". Le matériel est arrivé et les bureaux ont ouvert à temps. Les électeurs font montre d'"engouement", a assuré un membre de la Céni.

Dans la capitale, Kinshasa, l'affluence variait selon les quartiers. A certains endroits elle était moindre dans certains bureaux que lors des scrutins de 2006, qui étaient à l'époque les premiers en 41 ans d'histoire de l'ex-Zaïre, a constaté l'agence BELGA.

Dans d'autres bureaux, des centaines d'électeurs faisaient la file en attendant de remplir les formalités de vote.

A Lubumbashi, le chef-lieu de la province du Katanga (sud-est), des retards ont aussi été enregistrés et un camion de la Céni a ét incendié dans la nuit, a indiqué Radio Okapi.

Les opérations dans le centre de vote du complexe scolaire Imara ont débuté à 06h02 (05h02 HB) avec le vote des membres du bureau, alors qu'une douzaine d'électeurs attendaient à l'extérieur sous une petite pluie fine, a constaté l'AFP.

En revanche, à l'école Jean Calvin, les agents de la Céni attendaient toujours les urnes, les isoloirs et les bulletins de vote. "On est là depuis 05h00, mais pour l'instant nous n'avons rien reçu", a déclaré le chef du bureau, Jean-Clément Tshibangu.

Au total, près de 64.000 bureaux de vote sont prévus dans tout le pays. La Céni a confirmé dimanche soir la tenue des élections présidentielle et législatives lundi en dépit des retards enregistrés dans le déploiement du matériel électoral.

Plus de 32 millions de Congolais sont appelés aux urnes lundi pour élire le futur président de la RDC et les 500 membres de l'Assemblée nationale.

Onze candidats briguent la magistrature suprême, mais le favori est le président sortant Joseph Kabila, 40 ans, dont les affiches électorales proclament depuis un mois sa confiance en la victoire: "100% sûr".

Son principal rival est Etienne Tshisekedi, 78 ans, le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), mais ses chances de l'emporter sonr minces, l'opposition n'ayant pas réussi à désigner un candidat unique pour cette élection à un tour, face au président sortant qui dispose de gros moyens et des medias d'Etat.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires