RDC: la mystérieuse disparition d'Eugène Diomi Ndongala

28/06/12 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Le Vif

Le président d'un petit parti d'opposition congolais Eugène Diomi Ndongala, de la Démocratie chrétienne (DC),a disparu depuis mercredi, ont indiqué ses proches, qui craignent un enlèvement par les services de sécurité, alors que la presse kinoise fait état de son arrestation sous l'accusation de viol ou de sa fuite.

RDC:  la mystérieuse disparition d'Eugène Diomi Ndongala

© AFP

"La Majorité présidentielle populaire, plate-forme de soutien à l'opposant Erienne Tshisekedi - qui s'est autoproclamé chef de l'Etat - tient à informer l'opinion tant nationale qu'internationale que depuis le mercredi 27 juin 2012. Son porte-parole et président de la Démocratie chrétienne, M. Diomi Ndongala a disparu, alors qu'il se rendait à la cathédrale Notre Dame du Congo pour l'organisation de la manifestation de signature de la charte constitutive de la MPP par plus de quarante partis politiques adhérents, prévue pour ce mercredi 27 juin au matin", a indiqué le représentant de la MPP à Bruxelles, Rigobert Kuta.

"La famille de M. Diomi Ndongala craint qu'il ait été enlevé par les services de sécurité qui sont en train de monter des cabales pour le faire taire définitivement", a-t-il ajouté dans un communiqué adressé à l'agence BELGA. Le site direct.cd indique pour sa part que M. Diomi - un ancien ministre démis de son poste en 2004 après avoir été accusé de corruption - serait en fuite, après avoir été surpris par des éléments de la police en compagnie de deux jeunes filles âgées d'à peine de 14 ans à son domicile de la Gombe (dans le centre de Kinshasa) tard dans la nuit du mardi à Kinshasa.

Avec Belga

Nos partenaires