RDC : début des pourparlers entre rebelles et gouvernement

09/12/12 à 21:31 - Mise à jour à 21:31

Source: Le Vif

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du mouvement M23 ont entamé des discussions dimanche à Kampala afin de ramener la paix dans l'Est de la RDC, théâtre de nouveaux combats ces derniers mois.

RDC : début des pourparlers entre rebelles et gouvernement

© AFP

"Cette journée marque le début du dialogue entre le gouvernement de la RD Congo et le M23", a déclaré le ministre ougandais de la Défense Crispus Kiyonga au début de la réunion, qui avait été plusieurs fois reportée.

Les rebelles avaient lancé il y a huit mois une offensive qui leur avait permis de conquérir, le 20 novembre, la ville stratégique de Goma, capitale de la province du Nord Kivu (est de la RDC) aux immenses richesses minières, suscitant la crainte d'un nouveau conflit généralisé dans le pays et d'une grave crise humanitaire.

Le M23, composé majoritairement de Tutsi, a finalement accepté de se retirer de Goma en contrepartie de négociations avec le régime du président congolais Joseph Kabila. Les rebelles, qui ont quitté Goma le 1er décembre, veulent à la fois négocier les conditions de leur réintégration dans les forces armées de RDC et obtenir l'ouverture d'un dialogue politique national dans le pays.

Le ministre des Affaires étrangères Raymond Tshibanda dirige la délégation de Kinshasa qui comprend également des députés et des sénateurs. Le chef politique du M23, Jean-Marie Runiga, ne fait pas partie de la délégation de son mouvement envoyée à Kampala.

Par ailleurs, les quatre principaux groupes de l'opposition à l'Assemblée nationale congolaise ont refusé de prendre part aux négociations de Kampala, au motif que le gouvernement a refusé de discuter d'autres revendications que celles du M23.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires