Rapport sur Gaza: Israël dénonce la "partialité" de l'ONU

22/06/15 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

Israël a dénoncé lundi la "partialité" du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU après la publication d'un rapport concluant à de possibles crimes de guerre de sa part ainsi que de la part des groupes armés palestiniens.

Rapport sur Gaza: Israël dénonce la "partialité" de l'ONU

© Belga - FABRICE COFFRINI

Israël est en train d'étudier ce rapport, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué, mais "ce rapport a été commandé par une institution notoirement partiale (et) a reçu un mandat ouvertement partial".

"Tout le monde sait bien que les motivations politiques et les failles morales ont entaché dès le départ l'intégralité du processus qui a conduit à la production de ce rapport", a ajouté le porte-parole des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon.

Le mandat confié à la commission d'enquête qui a élaboré ce rapport "présumait Israël coupable dès le départ et (le) président initial (de la commission) William Schabas a été contraint de démissionner à cause d'un conflit d'intérêts criant qu'il avait tu aux Nations unies", a affirmé le porte-parole. Le conflit d'intérêts porte sur un avis juridique que M. Schabas avait rédigé en 2012 pour l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Il avait été été rétribué 1.300 dollars.

"Il est regrettable que le rapport ne reconnaisse pas la différence profonde entre le comportement moral d'Israël pendant l'opération Bordure protectrice et les organisations terroristes qu'il a affrontées", a ajouté M. Nahshon.

Bordure protectrice est le nom de l'offensive lancée en juillet 2014 par l'armée israélienne dans la bande de Gaza contrôlée par l'organisation islamiste Hamas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires