Qui se cache derrière le G30 ?

19/01/18 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: De Volkskrant

Mercredi, la médiatrice européenne Emily O'Reilly conseillait poliment, mais fermement, à Draghi de sortir du G30. Pour elle, sa présence au sein d'un organe international relativement opaque de concertation de banquiers insinue le doute dans l'esprit des gens sur l'indépendance de son institution.

Emily O'Reilly a mené une enquête durant douze mois sur la participation de Mario Draghi au Groupe des 30 (G30). Pour la médiatrice européenne, non seulement la participation de Mario Draghi au G30 entache la perception d'indépendance de la BCE, mais elle "mine" aussi "les démarches très positives" que la Banque centrale a entreprises ces dernières années en matière de transparence. Elle souhaite par ailleurs que la BCE élabore un code d'éthique pour la participation des administrateurs dans ce type de discussion avec le secteur financier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires