Qui n'a pas son porte-avions ?

25/07/17 à 10:25 - Mise à jour à 10:28
Du LeVif/l'Express du 14/07/17

Avec la Chine, le club fermé des pays disposant d'un navire amiral s'élargit, alors que l'Inde, la Russie, le Royaume-Uni et la France doivent renouveler leur flotte. Mais le fossé avec les Etats-Unis reste abyssal.

Fixés aux grilles du bastingage, des dizaines de drapeaux rouges à cinq étoiles dorées auréolent le pont d'envol. Des banderoles colorées habillent la proue protubérante du mastodonte des mers, long de 315 mètres. A bord, les haut-parleurs diffusent des chansons patriotiques, tandis que les bateaux alentour actionnent leur corne de brume. Ce 26 avril, dans les chantiers navals de Dalian, dans le nord-est du pays, la Chine célèbre la mise à flot de son deuxième porte-avions. Le bâtiment, dont le nom reste codé, le 002, ne sera pas opérationnel avant plusieurs années, mais la cérémonie, retransmise à la télévision d'Etat, fait date, observée par les marines du monde entier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires