Qui est Yanis Varoufakis, le nouveau ministre grec des Finances ?

02/02/15 à 15:43 - Mise à jour à 15:42

Le nouveau ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, a fait part vendredi dernier de son refus de dialoguer avec la Troïka (BCE - FMI - Commission européenne). Récemment arrivé au parti Syriza, ce dernier est notamment connu pour ses vives critiques envers les politiques de gestion de la zone euro.

Qui est Yanis Varoufakis, le nouveau ministre grec des Finances ?

Yanis Varoufakis, nouveau Ministre grec des Finances © REUTERS

Dans une récente interview publiée sur son blog cinq jours avant les élections en Grèce, Yanis Varoufakis dénonçait déjà : "La Troïka essaie de nous faire suffoquer et de mettre la pression sur le choix démocratique. [...] Ils essaient de terroriser les électeurs grecs". Déjà, Varoufakis se voulait ambitieux avec un plan organisé autour de quatre piliers : la dette grecque, les réformes, l'investissement et la crise humanitaire en Grèce.

Le ton s'est pourtant fait plus dur vendredi dernier, lorsque le nouveau ministre a déclaré que la Grèce ne voulait tout simplement plus coopérer avec la Troïka. Il veut bien dialoguer avec l'Europe, mais pas via l'intermédiaire de la Troïka, qui est en charge du plan de sauvetage du pays.

Critique envers l'Europe

Économiste de formation, Varoufakis n'en est pas à son coup d'essai. Il s'est notamment fait connaitre via son blog où il poste depuis plusieurs années ses conseils et ses opinions sur la crise financière, la situation en Grèce et également la gestion de l'Union européenne et de la zone euro.

C'est ainsi qu'en janvier dernier il publiait sa "modeste proposition pour résoudre la crise de la zone euro". C'est le titre du livre avec lequel il proposait des solutions "rapides et directement applicables". Ses propositions ne demanderaient, selon lui, aucun changement au niveau des traités européens.

Un économiste devenu politicien

À 53 ans, il est maintenant devenu l'interlocuteur privilégié du gouvernement grec pour le point phare de leur programme : la renégociation de la dette grecque. Et pour cause, l'économie, c'est son domaine. Après avoir étudié l'économie au Royaume-Uni, il l'a enseignée à Cambridge et aux États-Unis.

Élu depuis peu comme ministre issu du parti de la gauche radicale Syriza, il n'a pas pourtant pas toujours été proche de ce mouvement. Il a notamment été conseillé de Papandreou avant que celui-ci ne devienne Premier ministre. Il assure qu'il n'avait jamais eu l'intention d'entrer en politique. C'est d'ailleurs à la demande d'Alexis Tsipras, le nouveau Premier ministre grec, qu'il est revenu en Grèce et a rejoint le parti d'extrême-gauche. Il hérite pourtant d'un des postes les plus importants du nouveau gouvernement grec.

En savoir plus sur:

Nos partenaires