Quelques irrégularités constatées lors du référendum en Crimée

16/03/14 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

Source: Le Vif

Quelques irrégularités ont été constatées dimanche en Crimée, quelques heures après l'ouverture du scrutin pour le référendum de rattachement de la péninsule à la Russie.

Quelques irrégularités constatées lors du référendum en Crimée

© Image Globe

A Sébastopol, plusieurs dizaines d'électeurs ont été vus par une journaliste de l'AFP commencer à déposer leurs bulletins dans les urnes une demi-heure avant l'ouverture officielle du scrutin.
Dans le centre de la capitale de la province, Simféropol, la campagne en faveur du vote pro-Russe ne s'est jamais vraiment interrompue, comme cela aurait dû être le cas aux termes de la loi électorale.

Mikhaïlo Malichev, président du comité d'organisation du référendum, a démenti des rumeurs selon lesquelles des citoyens russes de Russie auraient été autorisés à voter. Il a assuré que seuls les citoyens ukrainiens sont autorisés à se prononcer.

Dans un bureau de vote de Bakhtchissaraï, à trente kilomètres au sud de Simféropol, un retraité porteur d'un passeport russe vivant dans la ville depuis des années n'a pas été autorisé à voter malgré sa tentative, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon M. Malichev à la mi-journée aucun incident, qui aurait requis l'intervention de la police, n'avait été enregistré.

Le président russe Vladimir Poutine a de son côté déclaré à la chancelière allemande Angela Merkel que la Russie respecterait le résultat du référendum de dimanche sur le rattachement de la région ukrainienne de Crimée à la Russie, selon un communiqué du Kremlin, qui précise que la conversation téléphonique a eu lieu à la demande de l'Allemagne.

Un million et demi d'électeurs de la péninsule ukrainienne de Crimée ont commencé à voter dimanche sur leur rattachement à la Russie lors d'un scrutin dénoncé par le monde entier mais soutenu par Moscou et dont le résultat ne fait aucun doute.

Alors que des troupes russes et des milices pro-russes sont déployées en Crimée, les habitants de cette région du sud de l'Ukraine sont invités à choisir entre l'intégration à la Fédération de Russie et une plus large autonomie au sein de l'Ukraine.

Des journalistes de l'AFP ont vu les premiers électeurs entrer dans des bureaux de vote à Simféropol, la capitale de la région. Ils ont aperçu également une vingtaine de personnes s'apprêtant à voter à Bakhtchissaraï, la principale ville de la communauté musulmane tatare de la Crimée, dont les leaders avaient appelé au boycottage du scrutin.

Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 locales (07h00 en Belgique) et fermeront à 20h00 locales (19h00 en Belgique). Des résultats provisoires sont attendus dans la soirée et le décompte final devrait être annoncé lundi ou mardi.

Nos partenaires