Quelque 1.200 personnes interpellées dans un raid anti-immigrés à Moscou

14/10/13 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Le Vif

Le maire de Moscou a lancé lundi de vastes opérations policières contre les immigrés, au lendemain d'émeutes xénophobes qui ont fait 23 blessés et qui témoignent de la montée des sentiments anti-immigrés et ultra-nationalistes en Russie.

Quelque 1.200 personnes interpellées dans un raid anti-immigrés à Moscou

© AFP

Environ 1.200 personnes ont été interpellées lundi matin sur un marché de gros de la banlieue de Birioulovo (sud de Moscou), où travaillent essentiellement des migrants du sud de la Russie ou de pays du Caucase et d'Asie centrale, a indiqué à l'AFP le service de presse de la police. Ces personnes ont été interpellées pour vérifier "leur éventuelle implication dans des crimes", a expliqué la police.

Ce même marché de gros avait été assailli dimanche aux cris de "La Russie aux Russes!" par des milliers d'émeutiers qui protestaient contre le meurtre d'un jeune Russe la semaine dernière en pleine rue par un homme identifié comme un Caucasien.

Le maire de Moscou, Vladimir Sobianine, a annoncé de vastes opérations policières lundi, après une réunion avec le président Vladimir Poutine. "Il a été décidé lors de cette réunion de mobiliser des forces supplémentaires, y compris les services de contrôle migratoire, pour ramener l'ordre", a déclaré M. Sobianine, cité par Interfax.

La police a annoncé l'interpellation de 380 personnes, qui étaient interrogées lundi matin. L'auteur du meurtre à l'origine de l'émeute, identifié selon le journal Izvestia comme un ressortissant d'Azerbaïdjan, n'a pas encore été arrêté.

Des émeutes xénophobes sont survenues régulièrement en Russie ces dernières années, marquant la montée du nationalisme et des sentiments anti-immigrés qui ont été l'un des enjeux majeurs de la dernière municipale à Moscou.

Nos partenaires