Que mangeait Napoléon à Sainte-Hélène ?

23/09/15 à 21:25 - Mise à jour à 21:24

Source: Afp

Un inventaire de la nourriture et des boissons autorisées à être livrées chaque jour à la résidence de Napoléon lors de son exil sur l'île britannique de Sainte-Hélène a été vendu aux enchères mercredi en Angleterre.

Que mangeait Napoléon à Sainte-Hélène ?

Paul Delaroche, Napoléon abdiquant à Fontainebleau, 1845. © Wikicommons

"Ce fascinant document offre un aperçu détaillé de la qualité et la quantité de vin, d'alcools forts et de nourriture dont jouissaient Napoléon et sa suite lors de son exil à Sainte-Hélène", explique la société de vente Woolley & Wallis. "Leur allocation journalière prévoyait plus de 50 bouteilles de vin ainsi que du cidre, de la bière forte, du champagne et d'autres boissons" et "22 kilos de boeuf et de veau, 30 kilos de pain, 22 kg de mouton et de porc, un porc rôti, deux dindes, 2 oies, 4 canards, 9 pintades, 12 pigeons, 42 oeufs, 15 bouteilles de lait et bien d'autres choses", détaille Woolley & Wallis. Cet inventaire est daté du 13 octobre 1820 et signé de Denzil Ibbetson, un officier britannique doublé d'un artiste-peintre ayant servi à Sainte-Hélène pendant la captivité de Napoléon. Il a été vendu pour 976 livres (1.350 euros). Le document liste également la cinquantaine d'habitants de Longwood, la maison où résidait Napoléon, dont sept membres de la famille du fidèle général Bertrand. L'ex-empereur est arrivé le 15 octobre 1815 à Sainte-Hélène après un voyage de 69 jours depuis l'Angleterre. Rongé par l'ennui et le dépit, il s'est éteint après une longue agonie le 5 mai 1821, à 52 ans, vraisemblablement emporté par un cancer de l'estomac.

En savoir plus sur:

Nos partenaires