Quatre morts en montagne, dont deux Italiennes, dans le Mont-Blanc

13/08/13 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Le Vif

Deux alpinistes italiennes âgées de 37 et 41 ans ont péri dans une avalanche qui s'est déclenchée dans la nuit de lundi à mardi à 4.200 mètres d'altitude sur l'un des sommets du massif du Mont-Blanc, en France, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Quatre morts en montagne, dont deux Italiennes, dans le Mont-Blanc

© Image Globe

Par ailleurs, deux alpinistes français, un homme et une femme âgés d'une cinquantaine d'années, ont aussi été retrouvés morts mardi matin à 3.000 mètres d'altitude sur un glacier dans le massif des Ecrins.

Originaires de la région du Piémont, les deux Italiennes ont été victimes d'une coulée qui a emporté un groupe d'au moins sept personnes, quatre Italiens, un guide grec et son client.

L'avalanche sur le Mont Blanc du Tacul, dans la première partie de l'ascension du plus haut sommet des Alpes (4.807 m), a également fait une troisième victime, un guide italien, grièvement blessé, retrouvé vivant par les secours.

Le guide se trouvait toujours, mardi matin, en réanimation à l'hôpital d'Annecy. "Il se pourrait qu'une quatrième victime soit à déplorer car une personne manque à l'appel", a souligné la gendarmerie, précisant que des recherches se poursuivaient sur les lieux du drame pour tenter de la retrouver. "Les trois alpinistes ensevelis ont été engloutis dans une crevasse", a précisé la gendarmerie.

Dans le massif des Ecrins, les corps des deux victimes, dont une femme de 51 ans, ont été repérés au fond d'une crevasse de vingt mètres, sur le glacier menant au sommet de la Roche de la Muzelle, à 3.465 mètres d'altitude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires