Quatre islamistes radicaux présumés interpellés en région parisienne.

16/03/16 à 17:28 - Mise à jour à 19:43

Source: Belga

Quatre individus ont été appréhendés mercredi matin à Paris, à la suite d'une enquête de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a indiqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, confirmant ainsi une information révélée par TF1.

Quatre islamistes radicaux présumés interpellés en région parisienne.

© AFP

Ceux-ci étaient fichés pour leur appartenance à la mouvance de l'islam radical. Ils sont soupçonnés d'avoir projeté des "actions violentes", mais il n'y a pas d'élément matériel faisant état d'un attentat "imminent", a précisé le ministre.

Les interpellations, qui concernent trois hommes et une femme, ont eu lieu dans un quartier du 18e arrondissement de Paris ainsi qu'en Seine-Saint-Denis. Leur garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.

Parmi les individus appréhendés figurent deux frères ainsi qu'un homme et sa compagne. Ce dernier est connu des services anti-terroristes et a été condamné à 5 ans de prison en mars 2014 pour avoir tenté de rallier la Syrie deux ans plus tôt. Il était assigné à résidence depuis le 29 février 2016 dans le cadre de l'état d'urgence, après avoir été libéré en octobre 2015.

Lors de la perquisition, les enquêteurs ont notamment mis la main sur une cartouche de Kalachnikov non percutée, mais aucune arme n'a été trouvée. Les enquêteurs ont saisi du matériel informatique qui est en cours d'analyse.

Les individus étaient surveillés en raison de soupçons sur un "possible projet d'attentat", mais la menace n'a pas été étayée pour l'instant dans le cours de l'enquête et des surveillances, ont confié des sources policières à l'AFP. Des vérifications ont lieu tous les jours, a souligné M. Cazeneuve.

Depuis le début de l'année 2016, 74 interpellations pour terrorisme ont été effectuées, a-t-il précisé. Celles-ci ont débouché sur 37 inculpations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires