Quatre géants pétroliers se préparent face à une éventuelle marée noire

22/07/10 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

Quatre grands groupes pétroliers, les américains ExxonMobil, Chevron, ConocoPhillips et l'anglo-néerlandais Shell vont consacrer collectivement un milliard de dollars à la préparation d'un système de réponse commun aux futures éventuelles marées noires.

Quatre géants pétroliers se préparent face à une éventuelle marée noire

© Belga

Les quatre groupes ont annoncé dans un communiqué "un plan pour bâtir et déployer un système de réponse rapide qui sera disponible pour capter le pétrole et contenir les fuites dans l'éventualité de futures explosions de puits en eaux profondes dans le golfe du Mexique". Les quatre groupes consacrent collectivement un milliard de dollars au financement initial du système. Des coûts additionnels de maintenance et de fonctionnement s'y ajouteront.

Le système envisagé devrait pouvoir agir à une profondeur de 3.000 mètres et être en mesure de contenir 100.000 barils par jour voire plus ultérieurement, ajoute le communiqué. "Le nouveau système sera flexible, adaptable et pourra commencer à être mis en place en 24 heures", détaille le communiqué. Il pourra aussi "répondre aux problèmes éventuels de plusieurs types de puits et d'équipements pétroliers, avec une variété de débits et de conditions météorologiques".

"Ce système offre des avantages déterminants par rapport à l'équipement existant de réponse (aux marées noires) car il sera pré-conçu, construit et prêt à être déployé rapidement en eaux profondes dans le golfe du Mexique", détaillent les quatre groupes.

Cet effort commun va prendre la forme d'une organisation à but non-lucratif, l'"Entreprise de confinement des puits marin". D'autres entreprises seront invitées à y participer. Cette entreprise vise à "accélérer l'amélioration de la sécurité sur les plateformes de forage en eaux profondes ainsi qu'à protéger l'environnement du golfe du Mexique, qui représente 30% de la production de gaz et de pétrole américaine, générant 170.000 emplois américains", conclut le communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires