Quand Mark Zuckerberg va à la pêche aux anciens conseillers de la Maison-Blanche

03/09/17 à 13:50 - Mise à jour à 13:50
Du Le Vif/L'Express du 25/08/17

En campagne, Mark Zuckerberg ? Le fondateur de Facebook parcourt les Etats-Unis et recrute d'anciens conseillers proches de la Maison-Blanche. D'autres patrons du high-tech pourraient suivre son exemple.

Parfois, il suffit d'un événement pour changer d'avis. La publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle américaine, en novembre dernier, a créé un électrochoc dans la Silicon Valley, l'immense pôle de quelque 6 000 entreprises de haute technologie situé dans le sud de la baie de San Francisco. Souvent recrutés à l'étranger en raison de leurs talents exceptionnels, la majorité des salariés avait sous-estimé les chances de Donald Trump d'accéder à la fonction suprême.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires