Quand le négationnisme se donne en spectacle sur YouTube

14/02/14 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Le Vif

Sous la mention "Libre recherche historique sur la Seconde Guerre mondiale", une chaine YouTube diffuse des vidéos qui remettent en cause l'existence de la Shoah.

Quand le négationnisme se donne en spectacle sur YouTube

© Capture d'écran youtube

Le cliché du nazillon stupide, juste bon à écluser des bières en compagnie de ses copains skinheads, a vécu. Si ses idées suscitent toujours la même nausée, ses moyens de les propager ont évolué. Il est en effet loin le temps où, pour répandre sa hargne, le comptoir d'un bistro ou les tracts photocopiés suffisaient. Dorénavant, il s'offre des chaines de diffusion sur YouTube. "L'histoire est écrite par les vainqueurs...", "Un Holocauste impossible (No holes, no Holocaust) ","Aucune preuve des "chambres à gaz" à Nuremberg", "Oradour-sur-Glane : la faute à la Résistance", "Lucie Aubrac, menteuse éhontée" ... Plus de 120 vidéos ont été postés par Vincent Reynouard pour étayer ses idées négationnistes.

Face caméra, l'homme balance ses inepties avec un certain aplomb. Affirmations sans fondement présentées comme des faits historiques, photos d'archives invérifiables, informations tronquées... Sous une couverture pseudo historique, le personnage, déjà plusieurs fois condamné en France, distille des théories qui pourraient faire mouche chez des personnes mal informées. Sur un ton ludique, il lance même une sorte de défis et offrira 5 000 euros à quiconque lui démontrera "que les chambres à gaz homicides hitlériennes ne sont pas un mythe de propagande".

Dernière en date, la vidéo "un holocauste impossible" a été retirée par YouTube quelques heures après sa mise en ligne en France et en Suisse. La chaine négationniste est, par contre, toujours visible en Belgique malgré plusieurs signalements à YouTube.

En savoir plus sur:

Nos partenaires