Quand Facebook manipule les élections américaines

05/11/14 à 10:36 - Mise à jour à 10:43

Source: De Volkskrant

Selon une information du site activiste américain Mother Jones, relayée par le quotidien néerlandais De Volkskrant, Facebook a manipulé les fils d'actualité afin d'inciter les utilisateurs à voter aux élections présidentielles de 2012. Le réseau social, qui n'en est pas à la première expérience de ce type, fait l'objet d'une polémique aux États-Unis.

Quand Facebook manipule les élections américaines

© iStock

Facebook a demandé à ses analystes de focaliser l'attention de ses utilisateurs sur l'actualité électorale américaine en publiant les nouvelles en haut de leur fil afin d'étudier si cette manipulation les inciterait à se rendre aux urnes.

L'expérience réalisée auprès de 1,9 million d'utilisateurs américains a effectivement démontré une participation accrue aux élections. Selon les chercheurs, le taux de participation dans le groupe d'internautes Facebook est passé de 64 à 67%.

Une participation amplifiée d'utilisateurs Facebook favoriserait les démocrates puisque les utilisateurs du réseau sont un peu plus nombreux à voter progressiste. Il y a quelques mois, le réseau social avait déjà été vivement critiqué pour avoir manipulé des informations de près de 700.000 utilisateurs anglophones dans le but d'étudier "la contagion émotionnelle" dans les groupes.

Nos partenaires