Pyongyang semble augmenter ses stocks d'uranium

13/08/15 à 09:43 - Mise à jour à 09:42

Des images satellite semblent montrer que la Corée du Nord est en train d'accroître ses capacités d'extraction de l'uranium, dans le but éventuel d'augmenter son stock de matières fissiles de qualité militaire, selon un spécialiste de la non prolifération.

Pyongyang semble augmenter ses stocks d'uranium

© Reuters

Ces nouvelles images montrent que Pyongyang est en train de rénover une usine qui transforme le minerai d'uranium en concentré (yellowcake), première étape vers la production d'uranium enrichi, a dit Jeffrey Lewis, spécialiste du contrôle des armements à l'Institut des études internationales de Monterey.

"Ceci suggère que la Corée du Nord a l'intention d'extraire et de transformer une quantité significative d'uranium qui pourrait servir de combustible pour augmenter son stock d'armes nucléaires", a-t-il dit dans une étude publiée mercredi soir sur 38North, le site de l'Institut américano-coréen de l'Université Johns Hopkins.

Le concentré d'uranium pourrait aussi servir à la production de combustible pour un réacteur à eau légère expérimental, sur le complexe nucléaire de Yongbyon de la Corée du Nord.

Il y a peu, des spécialistes de la revue britannique IHS Jane's, sur la base d'autres images satellite, avaient estimé que la Corée du Nord pourrait peut-être disposer d'un second centre de centrifugeuses pour l'enrichissement d'uranium à Yongbyon.

La Corée du Nord a mené trois essais nucléaires, en 2006, 2009 et 2013 et son programme de développement des missiles balistiques est très actif.

Dans un rapport récent, des chercheurs américains estimaient que la Corée du Nord semblait prête à développer son programme nucléaire au cours des cinq prochaines années, et, selon le scenario le plus pessimiste, pourrait disposer de 100 armes atomiques d'ici 2020.

Avec l'Afp

En savoir plus sur:

Nos partenaires